Qualité et sécurité

Qualité et sécurité

Organisation de la qualité et sécurité des soins

La Direction de l'Hôtel-Dieu du Creusot s'est engagée depuis plusieurs années en concertation avec la Commission Médicale d'Etablissement à mettre en oeuvre une politique qualité-sécurité des soins s'inscrivant dans une démarche d'amélioration continue.

Un ensemble d'outils et de moyens conforte cette dynamique afin de vous assurer une prise en charge optimale sur l'ensemble de votre parcours.

 

Les grandes orientations de cette politique sont appliquées par les instances et commissions de l'établissement dans le cadre des plans d'actions définis prenant en compte les contrôles et évaluations externes, les enjeux du système de santé, les grandes orientations prioritaires, l'écoute des personnes accueillies, l'amélioration constante de la prise en charge médicale et soignante, l'implication des professionnels et l'évaluation de notre démarche qualité.

 

Vous pouvez consulter Le dispositif de pilotage de la qualité et sécurité des soins de l'Hôtel-Dieu.

La certification de la Haute Autorité de Santé (HAS)

La certification des établissements de santé est une procédure nationale d'évaluation externe, obligatoire, qui intervient périodiquement tous les 4 ans avec un bilan intermédiaire tous les deux ans.

Elle a pour objectif de concourir à l'amélioration de la prise en charge des patients et consiste en nune auto-évaluation pluri-professionnelle suivie d'une visite réalisée par des experts-visiteurs ( professionnels de santé extérieurs à l'établissement) et d'un rapport écrit qui diagnostique les points forts et les axes d'amélioration de l'établissement.

 

L'établissement travaille sur l'amélioration de la qualité de ses pratiques en vue de répondre aux préconisations émises par la HAS

L'Hôtel-Dieu du Creusot a été certifié avec recommandation en septembre 2016

 

Vous pouvez consulter les résultats de la certification via le rapport de certification de notre établissement sur le site www.has-sante.fr.

 

La prochaine visite de certification de l'établissement est prévue en décembre 2018.

L’Evaluation des pratiques professionnelles

Parallèlement aux actions mises en place dans le cadre de la démarche qualité gestion des risques, les professionnels, qu'ils soient médecins ou soignants, mettent en place au sein de leurs équipes des démarches d'Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP).

 

Conduire une démarche d'EPP consiste pour les professionnels à porter un regard critique et à analyser leurs pratiques pour en améliorer la réalisation.

Les indicateurs pour la qualité et sécurité des soins

Le ministère de la santé a décidé, en lien avec la Haute Autorité de Santé (HAS), de mettre en oeuvre un dispositif de généralisation d'indicateurs de qualité et de sécurité des soins dans tous les établissements de santé : Indicateurs Nationaux Pour l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS) et des Indicateurs pour la lutte contre les infections associées aux soins.

 

Ces indicateurs permettent :

  • D'introduire de nouveaux outils de pilotage et de gestion de la qualité, en complément des procédures actuelles
  • De répondre aux exigences d'une "démocratie sanitaire", en mettant les usagers en capacité de choisir leur futur établissement de santé
  • D'introduire des mécanismes de régulation incluant des informations sur la qualité des soins délivrés

 

Vous pouvez consulter les résultats de ces indicateurs sur le site www.scope-sante.fr.

Questionnaire de sortie

L’amélioration de la qualité des soins constitue un objectif permanent pour l’ensemble des professionnels de l’hôpital.

 

Aidez-nous à évaluer cette qualité en remplissant le questionnaire de sortie proposé par l’établissement. Vous pouvez le confier au cadre de santé ou à l’infirmière ou le déposer au bureau d’accueil de l’établissement.

 

Les observations formulées dans les questionnaires de sortie servent à améliorer la qualité des prestations.

Les résultats sont communiqués aux services concernés, ainsi que les commentaires écrits par les patients et/ou leurs proches.

 

La Commission Des Usagers (CDU) fait une analyse annuelle approfondie de ces résultats et propose à partir de ces éléments des actions prioritaires d'amélioration.

 

 

 

Sécurité

L'établissement a mis en place une stratégie visant à assurer la parfaite sécurité des biens et des personnes. Cette stratégie s'inscrit dans le cadre des dispositifs nationaux de plan de sécurisation de l'établissement conformément au décret n°2016 1327 du 6 octobre 2016.

Ainsi en fonction du niveau Vigipirate décidé par le gouvernement, des mesures de protection graduées sont mises en place. Ces mesures sont :

  • la surveillance vidéo de l'enceinte et des locaux,
  • la fermeture nocturne de l'enceinte,
  • et son accès contrôlé en un seul point en journée en cas du niveau 3 Vigipirate,
  • le contrôle des accès aux locaux dès le niveau 2 Vigipirate,
  • un dispositif d'alerte police directement relié au commissariat et des rondes police aléatoires au sein de l'établissement.

 

Ces mesures sont complétées par une sensibilisation permanente des personnels à la sécurité générale notamment en matière de prévention de la radicalisation.

Rappel est également fait au public que l'hôpital est un lieu de soin ouvert seulement aux personnes dont l'état de santé requiert de faire appel au personnel médical et soignant ou qui viennent visiter l'un des leurs. Hors ces motifs l'accès à l'établissement et aux services est interdit. Le respect et le calme se doivent de régner et aucune violence ne doit s'y manifester. Le code pénal prévoit l'aggravation systématique des peines en cas d'injures, menaces et violences perpétrées volontairement à l'encontre d'un personnel de santé dans l'exercice de ses fonction. Article 433-3 du Code pénal.