Votre hospitalisation

Votre hospitalisation

Votre arrivée

Si votre hospitalisation est programmée

 

Pré-admission

Il vous est proposé de constituer à l’avance votre dossier administratif par une pré-admission qui s’effectuera immédiatement dans le service de consultation.

La pré-admission permet de faciliter vos formalités d’admission.

  • Une pièce d’identité (carte d’identité Française, passeport, livret de famille pour enfants mineurs), votre carte d’assurance maladie « vitale », votre carte de mutuelle en cours de validité.
  • Pour les ressortissants étrangers la carte de séjour ou la carte d’identité du pays.
  • Si vous êtes victime d’un accident du travail : feuillet délivré et rempli par votre employeur.

 

Admission
Que votre admission soit programmée ou que vous arriviez par les Urgences, vous devez vous présenter au Bureau des Admissions le jour même ou pendant votre hospitalisation avec les documents énumérés précédemment (pré-admission) ainsi que du document suivant :

Une prise en charge de votre mutuelle pour les :

  • Frais de séjour
  • Tciket modérateur
  • Chambre particulière
  • Forfait journalier
  • Franchise (PAT)
  • Attestation CMU en cours de validité

Tous les entrants et sortants ou leurs accompagnants doivent obligatoirement se présenter au Bureau des Admissions pour les formalités d’admission. Pour la mise à jour annuelle de votre carte « vitale » une borne est installée à cette effet à l’accueil des sites Foch et Harfleur.

Si vous arrivez aux urgences

Vous avez été pris en charge directement par une équipe médicale. Demandez à un membre de votre famille de se présenter au Bureau des Admissions dans les meilleurs délais, muni, selon votre cas, des documents énumérés au paragraphe précédent, (hospitalisation programmée) afin de régulariser votre dossier administratif.

 

Pour vous aider dans vos démarches

L’assistante sociale intervient auprès des patients et de leur famille qui connaissent des difficultés liées aux soins et à la maladie. Elle leur propose une aide et un accompagnement dans le respect de leur projet de vie en concertation avec les divers professionnels hospitaliers et en étroite collaboration avec les partenaires extérieurs.

Elle intervient également dans le cadre de la Permanence d’Accès aux Soins de Santé (PASS), créée afin de faciliter l’accès aux soins des personnes en situation de précarité et d’exclusion.

Ses missions générales sont :

  • L’accès aux soins
  • L’accès aux droits
  • L’aide à la vie quotidienne
  • L’organisation de la sortie

Son bureau est situé au rez-de-chaussée de l’Etablissement, à droite après le Bureau des Admissions pour la prise de rendez-vous.

 

*Pour les contacter reportez-vous à la fiche spécifique jointe au livret.

Il est également possible de demander le concours de certains membres du personnel hospitalier, parlant différentes langues, pour nous permettre d’être à votre écoute, de vous transmettre les informations vous concernant et pour vous faire comprendre.

Votre accueil

Accueil administratif et accompagnement dans la gestion de vos droits

Avant une hospitalisation, vous êtes invité à vous présenter au Bureau des Admissions de l’hôpital afin d’ouvrir votre dossier administratif de patient.  Il est fortement conseillé, en cas d’hospitalisation programmée, de réaliser un dossier de pré-admission à l’issue de votre consultation.

 

Confidentialité

Le respect par les personnels hospitaliers de la confidentialité des informations vous concernant, qu’elles soient personnelles, administratives, médicales ou sociales vous est garanti.  Vous pouvez demander qu’aucune indication ne soit donnée sur votre présence à l’hôpital.  Une procédure spécifique est alors mise en œuvre. Signalez-le au Bureau des Admissions et dans l’unité de soins.

 

L’hospitalisation d’un mineur

Pour un enfant mineur, les parents ou le tuteur auront à signer un document autorisant les soins ou interventions nécessaires lors du séjour de l’enfant. Les titulaires de l’autorité parentale ou représentants légaux devront consentir conjointement à l’hospitalisation et aux soins prodigués par la signature d’un document.

Accueil dans l’unité de soins

 

Entretien d’accueil

A votre arrivée au sein de l’unité de soins, vous serez accueilli par un membre de l’équipe qui vous installera dans votre chambre.  L’infirmer(e) et l’aide-soignant(e) s’entretiendront avec vous pour recueillir un certain nombre d’informations nécessaires à votre prise en charge : habitudes de vie, alimentation, allergies, personne de confiance, traitement en cours, etc…

 

Bracelet d’identification

Lors de cet entretien d’accueil, un bracelet d’identification vous sera proposé. Il comporte uniquement les informations liées à votre identité et à votre unité d’accueil. Il se porte généralement au poignet.

Ce bracelet permet à l’ensemble des professionnels de l’hôpital participant à votre prise en charge, de s’assurer de votre identité tout au long de votre séjour, et plus particulièrement avant la réalisation d’un examen (en imagerie par exemple) ou d’une intervention hors votre unité d’accueil.

Ne soyez pas étonné d’être régulièrement interrogé sur votre identité, cela fait partie de la vigilance demandée aux professionnels au cours de votre prise en charge.

Vous avez naturellement la possibilité de refuser le port de ce bracelet en informant le personnel soignant qui vous le propose. Ce refus sera consigné dans votre dossier.

Votre séjour

Les chambres

Nos établissements s'efforcent d'assurer une prise en charge la plus confortable possible. Ils vous proposent des chambres doubles ou individuelles. Lorsque la chambre comporte deux lits, merci de veiller au respect de la tranquillité et de l'intimité de votre voisin.

 

Chaque chambre dispose d'un cabinet de toilette équipé d'un placard personnel.
Il est préférable de ne pas apporter d'objets de valeur à l'hôpital ou à défaut de les déposer dans le coffre lors de votre admission. Un reçu vous sera délivré.

 

Restauration

Les plats qui vous sont proposés sont adaptés à votre profil alimentaire selon votre état de santé et le plus possible conformes à vos goûts et habitudes alimentaires.

 

Un déjeuner gourmand, servi par le chef cuisinier, est proposé dans le service maternité.

 

Pour des raisons d’hygiène alimentaire et de respect du régime prescrit, les aliments provenant de l’extérieur ne sont pas autorisés.

 

En cas d’apports provenant de l’extérieur, l’hôpital décline toute responsabilité, notamment face à une éventuelle intoxication alimentaire. L’introduction d’alcool est interdite.

Dans la mesure de nos possibilités et de votre état de santé, nous pouvons permettre à un proche de prendre ses repas dans votre chambre et d’y passer également la nuit. Faites la demande auprès du cadre de santé qui vous indiquera les modalités.

 

La facturation est effectuée par le service des admissions.

 

Horaires des repas :
Petit déjeuner : 8h
Déjeuner : 11h30
Dîner : 18h30

 

Le Comité de Liaison Alimentation-Nutrition (CLAN)

Il réunit les professionnels qui participent directement ou indirectement à votre prise en charge alimentaire et nutritionnelle, et prend part à l’amélioration de la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation-nutrition : en participant à la mise en place de structures et moyens dédiés à l’alimentation et la nutrition au sein de l’hôpital, en évaluant les pratiques professionnelles en la matière, en définissant des actions prioritaires, en programmant des actions d’information…

 

L'hygiène

L'hygiène individuelle est une mesure essentielle pour réduire les risques infectieux, à la maison comme à l'hôpital. Le lavage des mains ou leur friction à l'aide de solutions hydro-alcooliques (SHA) constitue la mesure la plus efficace.

 

L'hygiène des mains doit être appliquée avec rigueur par tous les personnels de soins. Cette mesure, simple et indispensable, doit également être respectée par vous-même et par vos visiteurs.

 

Le linge et les effets personnels

Munissez-vous des effets personnels dont vous aurez besoin. Il vous appartient d’en assurer le lavage et le change aussi souvent que nécessaire.
Lors de votre hospitalisation, veuillez vous munir de votre nécessaire de toilette (serviette, savon, peigne, brosse à dents, rasoir…).

 

Le téléphone et la télévision

Un téléphone et un poste télévision sont à votre disposition dans votre chambre moyennant un tarif payable d’avance à l’accueil.

 

Les téléphones portables

Pour des raisons de précaution, ils sont déconseillés à proximité des appareils médicaux. Les différents services peuvent en outre en interdire l’usage lorsqu’ils le jugent nécessaire pour la sécurité des patients.

 

La radio et l'écoute de musique

L'usage de poste radio ou tout autre dispositif permettant la diffusion de son est conditionné au respect de la tranquillité et du repos des autres patients. Si possible, préférez l'usage des écouteurs à volume modéré.

 

Vos objets de valeur (argent, bijoux, carte bancaire)

Nous vous recommandons de venir sans aucun objet de valeur. Si néanmoins vous en portez sur vous au moment de votre admission, nous vous conseillons vivement de les déposer au coffre-fort de l’hôpital, informez-vous auprès du Bureau des Admissions. Un récépissé vous sera remis.

 

Vous pourrez les retirer, muni(e) d’une pièce d’identité et de l’inventaire qui vous aura été délivré par l’hôpital.

 

Nous vous rappelons que l’hôpital ne peut être tenu pour responsable de la disparition d’argent, de bijoux ou d’objet de valeur que dans la mesure où vous avez effectué ce dépôt. En ce qui concerne les effets personnels (vêtements, portables, matériel électronique), ils ne font l’objet d’aucun inventaire.

Votre courrier

Le courrier est distribué dans les chambres. Confiez votre courrier à expédier, dûment affranchi à votre service ou à l’accueil.

 

Votre sécurité

Une équipe d’agents qualifiés veille sur votre sécurité 24h/24h, en particulier au bon fonctionnement de tous les moyens techniques de lutte contre l’incendie.

 

Si vous constatez une situation ou une présence anormale : prévenez ou faites prévenir sans délai et sans hésiter un membre du personnel.

 

En cas d’incendie, pour vous protéger, le personnel vous transfèrera pour vous mettre à l’abri dans une zone de sécurité.

 

Non divulgation de présence

Vous pouvez demander, conformément à l'article R 1112-45 du code de la Santé Publique, qu'aucune indication ne soit donnée sur votre présence dans l'établissement. Votre demande est valable uniquement pour la durée de votre séjour. Merci de prévenir le Bureau des Admissions et le service dans lequel vous êtes hospitalisé. Dès lors, nous nous engageons à ne pas communiquer votre présence.

 

Si vous souhaitez, après avoir sollicité la non divulgation de votre présence, permettre à quelques personnes de vous rendre visite, il convient de les informer en précisant le numéro de votre chambre, ainsi que le service dans lequel vous êtes hospitalisé.

 

L’espace détente

Des distributeurs de boissons, de friandises et de sandwichs sont à votre disposition dans le hall d’accueil.

Un espace détente y est aménagé à cet effet.

 

Famille des hospitalisés et accompagnants

Si vous souhaitez rester auprès de votre proche ou de votre enfant lors de son séjour dans l’unité, nous vous conseillons de vous adresser à l’équipe soignante pour définir les modalités de votre présence auprès de lui. Vous pourrez prendre votre repas dans la chambre et rester la nuit dans un fauteuil ou un lit qui pourra être mis à votre disposition. N’hésitez pas à demander les tarifs à l’accueil.

 

Dans quelques cas particuliers, et selon les possibilités du service, une personne peut demander à séjourner auprès d’un patient.

 

Si vous ou votre famille rencontrez un problème d’hébergement lors de l’accompagnement de votre proche, vous pouvez demander au service social, des adresses d’organismes susceptibles de vous aider.

 

Les visites

Vos parents, vos proches, vos amis sont les bienvenus car nous savons que leur présence est pour vous d’un grand réconfort.

 

Ils devront cependant :

  • Respecter les horaires de visite du service
  • Respecter les consignes d’hygiène (en particulier éviter les visites en cas de maladie contagieuse)
  • Quitter la chambre lors des soins ou visites médicales
  • Eviter les visites trop longues et de plus de trois personnes à la fois (notamment dans les chambres à deux lits)
  • Respecter le calme pour le repos des patients hospitalisés.
  • Pour des raisons d’hygiène, il est recommandé de ne pas apporter de plantes aux patients hospitalisés
  • Respecter l’interdiction de fumer

 

Les visites sont autorisées tous les jours de 13h à 20h afin d’assurer votre confort et votre calme. Le responsable du service peut, à titre exceptionnel, vous accorder une dérogation en autorisant une visite en dehors de ces heures.
Il est recommandé de ne pas être accompagné d’enfants en bas âge et d’observer la plus grande discrétion dans les couloirs.


Bibliothèque

Une fois par semaine, les bénévoles de l’association de soutien de l’Hôtel-Dieu se rendent dans chaque service afin de vous proposer différents choix de lecture. Renseignez-vous auprès du personnel du service pour connaître le jour et heure de passage.

 

Les différents cultes et ministères

Le respect de la liberté de chacun constitue une règle fondamentale à laquelle notre établissement est attaché. Les ministres des cultes des différentes confessions peuvent vous rendre visite si vous en exprimez le souhait auprès du cadre infirmier du service.

 

Le service du culte catholique est organisé dans l’établissement (entrée de la chapelle dans le hall d’accueil) et est assuré par un ministre du culte auquel on peut faire appel à tout moment.

 

Vos frais de séjour

Frais de séjour

Les frais de séjour sont composés du :
- prix de journée
- forfait journalier + « forfait journalier de sortie »
- supplément de chambre particulière

 

VOTRE PARTICIPATION AU PAIEMENT DES FRAIS :

- Si vous n’êtes pas affilié à un organisme de sécurité sociale vous supporterez la totalité des frais d’hospitalisation

- Si vous êtes assuré social vous aurez à régler (ou votre mutuelle) 20% des frais d’hospitalisation (ou ticket modérateur), le forfait journalier et le supplément de chambre particulière.

 

Le ticket modérateur peut être pris en charge par l’assurance maladie dans certains cas (ALD, Accident du travail…).

 

Tarification spéficique :

 

Majoration pour régime particulier 65.00 €
Le forfait journalier (tarif réglementé) 18.00 €
Franchise (PAT) 18.00 €
Chambre mortuaire 70.00 €

 

Téléphone

- Si vous souhaitez recevoir et passer des communications
Présentez vous à l’accueil en donnant votre nom et votre numéro de chambre. Ainsi vous pourrez acheter des crédits de communications à 1.20 € l’unité comme suit :

10 unités 12.00 €
20 unités 24.00 €

 

Important : Il faut savoir que les crédits non consommés resteront à la charge du patient.

 

N’oubliez pas de faire le « 0 » avant de composer le numéro de votre correspondant. Vous êtes aussi directement joignable par vos proches grâce à un numéro qui vous est attribué.

 

- Si vous souhaitez UNIQUEMENT recevoir des appels
Seul le numéro de téléphone vous sera attribué. Aucun crédit de communication ne vous sera demandé.

 

Les horaires ? 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 du lundi au vendredi

Où faut-il s’adresser ? Dans le hall, à l’accueil

 

Nous vous rappelons que les portables sont strictement interdits au sein de l’Etablissement

 

Composez le « 9 » (standard) si vous souhaitez connaître votre de crédit de communication.

 

Télévision

Se présenter à l’accueil, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 du lundi au vendredi, muni d’une caution de 50 euros en chèque ou espèce. Le chargé d’accueil vous remettra une télécommande et mettra en service votre téléviseur. Vous pourrez acheter des crédits de télévision comme suit :

- BOUQUET 1 (TF1, F2, F3, arte, M6, Liberty TV, Euronews) : 7 € / j
- BOUQUET 2 (TF1, F2, F3, arte, M6, Liberty TV, Euronews, Canal+, Disneychannel, Eurosport et 13 ème rue) : 13 € /j

 

Choisissez le nombre de journées TV souhaité. Vous pourrez l’adapter en fonction de la durée de votre hospitalisation. En cas de départ anticipé, le trop perçu éventuel vous sera remboursé par le Bureau des Entrées lors de votre sortie.

 

A échéance, la télévision s’arrête automatiquement à 12h00. Le jour du départ, rendez la télécommande au chargé d’accueil qui s’assurera de la mise hors service de votre téléviseur.

 

Votre caution vous sera rendue par le Bureau des Entrées et Sorties (au rez-de-chaussée en face des ascenseurs) lors de votre sortie.

 

Repas

Repas accompagnants 13.00 €
Repas gourmand 18.00 €
Nuit lit + petit déjeuner 18.00 €
Nuit fauteuil + petit déjeuner 13.00 €
Journée entière 40.00 €

Votre sortie

Votre sortie est décidée par le médecin de l’unité en fonction de votre état de santé. Vous serez prévenu à l’avance de la date de votre départ, afin de le préparer.

Décision de sortie

 

Sortie contre avis médical
Si vous demandez votre sortie de l’hôpital contre l’avis du médecin responsable (ce qui n’est pas recommandé) vous devrez signer une attestation par laquelle vous reconnaissez avoir été informé des risques encourus pour votre santé, déchargeant l’hôpital de toute responsabilité sur les suites de votre décision.

Pour les mineurs, si le service estime qu’il y a un risque pour l’enfant, il entamera une procédure de signalement auprès du secteur social. S’il estime que l’enfant est en danger, il saisira le Procureur de la République

 

Sortie par transfert (mutation)
Votre état de santé peut nécessiter votre transfert dans un autre établissement de soins ou de convalescence.

L’équipe de soins et l’assistante sociale seront là pour vous aider, vous et votre famille, afin que ce changement se passe dans les meilleures conditions.

 

Vos informations lors de votre sortie de l’hôpital
Des informations concernant les éléments utiles à la continuité des soins vous seront remises directement.
Sauf opposition de votre part, elles seront transmises à votre médecin traitant.

 

Formalités administratives
Vous devrez vous présenter au Bureau des Admissions pour régulariser votre dossier et vous acquitter des frais d’hospitalisation (paiement en espèce, chèque bancaire ou postal, ou carte bancaire).

Des attestations de présence (bulletin de situation) vous seront remises à l’issue de ces formalités.

Pour les mineurs, les parents, tuteurs ou personnes munies d’une attestation sont habilités à effectuer la sortie sur présentation d’une pièce d’identité et du livret de famille.

Enquête de satisfaction : indicateur I SATIS

Le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé engage les établissements de santé à mesurer la satisfaction des patients hospitalisés dans le secteur Médecine, Chirurgie, Obstétrique (MCO).

Cette mesure de la satisfaction est réalisée grâce à un questionnaire en ligne.

Concrètement, dans un délai de 2 à 10 semaines après votre sortie, vous recevrez un mail, envoyé automatiquement, contenant un lien unique, individuel et sécurisé vous permettant de vous connecter au questionnaire e-Satis en ligne.

 

Son objectif : Recueillir vos appréciations pour mieux répondre à vos attentes et conduire des démarches d’amélioration de la qualité de la prise en charge.

L’enquête se déroule sur toute l’année, elle est facultative pour les patients et nécessite au préalable le recueil de votre consentement.

A l’issue de cette enquête, un score global de satisfaction est finalement calculé pour chaque établissement. Ces résultats font partie des indicateurs nationaux que chaque établissement doit suivre.

 

Réclamations facturation

Si après avoir quitté l’hôpital, vous avez des explications ou des observations à formuler, quant aux aspects financiers de votre séjour, vous pouvez contacter le Bureau des Admissions de l’établissement.

Votre retour

Si votre état de santé nécessite un moyen de transport approprié, il vous sera prescrit par le médecin un bon de transport pour un taxi, ou une ambulance, afin d’obtenir éventuellement le remboursement de vos frais auprès de l’organisme d’assurance maladie.

Le choix d’une compagnie d’ambulance appartient à vous-même ou à votre famille. A défaut le Bureau des Admissions appellera le véhicule approprié.

Vos frais d’hospitalisation

La prise en charge

Si vous êtes assuré social, votre organisme de Sécurité sociale prend en charge 80 % des frais de séjour. Le ticket modérateur (c’est-à-dire les 20 % restants), le forfait journalier et le supplément de chambre particulière sont à votre charge sauf si vous avez une mutuelle.

 

Vous devez présenter au Bureau des Admissions votre carte Vitale et une prise en charge mutuelle.

 

Pour certaines pathologies, votre organisme de Sécurité sociale peut prendre en charge 100 % des frais de séjour.

 

Si vous n’avez aucune couverture sociale, vous devez régler au Bureau des Admissions la totalité des frais d’hospitalisation.

 

Les guichets de la facturation sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous orienter, si besoin, vers une assistante sociale.

 

Après une prise en charge médicale ou chirurgicale, l’Assurance maladie (CPAM) peut prendre en charge vos frais de transport, sur prescription médicale.

Prise en charge et facturation des transports de patients


La prescription médicale doit toujours être faite avant le transport sauf :
- en cas d’urgence,
- si vous êtes convoqué(e) par un établissement de santé (votre convocation est alors considérée comme une prescription médicale et le mode de transport y est indiqué). Vous devez impérativement le respecter.

 

C’est le médecin qui choisit le mode de transport le mieux adapté à votre état de santé et au niveau d’autonomie du patient dans le respect du référentiel de prescription.

 

Le nouveau décret du 10 mars 2011 ne permet pas le remboursement systématique du transport même pour les patients à 100%. Il faut être dans l’incapacité de se déplacer seul en véhicule personnel ou transport en commun.

Droits et devoirs du patient

Une charte du patient hospitalisé, commune à tous les hôpitaux de France, régit l’essentiel de vos droits. Le texte de la charte est affiché dans tous les services.

 

Vos plaintes, réclamations ou suggestions
(cf. articles R. 1112-79 à R. 1112-94 du code de la santé publique)

Si malgré le souci des équipes de vous assurer des conditions d’accueil et de prise en charge garantissant la qualité et la sécurité, vous n’êtes pas satisfait(e) de votre prise en charge, les professionnels sont à votre écoute. Nous vous invitons à en faire part au responsable de l’unité de soins concerné.

 

Vous pouvez également adresser un courrier :

 

Secrétariat de Direction
Hôpital du Creusot
175 rue maréchal Foch
71200 LE CREUSOT

 

Toute l’attention nécessaire sera portée à votre plainte, et vous recevrez une réponse dans les meilleurs délais.

 

Une médiation pourra vous être proposée avec un médiateur de la CDU (Commission des usagers) dans certains cas. Les plaintes des usagers sont prises en compte dans le programme qualité-gestion des risques de l’hôpital.

 

 

La Commission Des Usagers (CDU)

Conformément au décret du 1er juin 2016 relatif aux droits du malade et à la qualité du système de santé, cette instance a pour mission de veiller au respect des droits des usagers et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des personnes malades et de leurs proches.

 

 

 

Droit à l’information
Toute personne a le droit d’être informée sur son état de santé. Vous recevrez les informations relatives à votre état de santé au cours d’un entretien individuel avec le médecin.

 

Vous serez également informé des interventions prévues par tous les professionnels de santé chargés de s’occuper de vous.

 

Si vous souhaitez être tenu dans l’ignorance d’un diagnostic ou d’un pronostic, votre demande doit être respectée sauf si des tiers sont exposés à un risque de transmission.

 

Si vous estimez être victime d’un dommage imputable à une activité de soins, vous devez être informé(e) par le médecin qui vous prend en charge lors d’un entretien au cours duquel vous pourrez vous faire assister de la personne de votre choix.

 

Consentement aux soins
Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé, et ce consentement peut être retiré à tout moment.


Vous serez invité(e) à prendre avec le professionnel de santé, les décisions concernant votre santé.

 

En cas d’incapacité à exprimer votre consentement, la personne de confiance ou vos proches seront informés.

 

Pour le mineur ou le majeur protégé, s’il est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision, son consentement doit être systématiquement recherché.

 

Désignation de votre personne de confiance
Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance.

 

Parmi ses missions, elle pourra vous accompagner dans vos démarches liées à votre santé et, si un jour vous êtes hors d’état d’exprimer votre volonté, elle sera consultée en priorité pour l’exprimer : elle pourra recevoir l’information médicale à votre place et sera votre porte-parole.

 

Rédaction de vos directives anticipées
Toute personne majeure peut rédiger ses « directives anticipées » : ce sont vos volontés, expri­mées par écrit, sur les traitements ou les actes médicaux que vous souhaitez ou non, si un jour vous ne pouvez plus communiquer après un accident grave ou à l’occasion d’une maladie grave. Elles concernent les conditions de votre fin de vie, c’est à de dire de poursuivre, limiter, arrêter ou refuser les traitements ou actes médicaux.

 

Le professionnel de santé doit respecter les volontés exprimées dans les directives anti­cipées, conformément à la législation en vigueur.

 

Ce document propose un modèle de deux formulaires, l’un pour les personnes malades, l’autre pour les personnes n’ayant pas de maladie, et, dans une deuxième partie, explique les directives anticipées.

L’accès au dossier médical
En application de la loi du 4 mars 2002, relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, vous pouvez avoir désormais accès directement à votre dossier médical. Le recours à un médecin n’est plus obligatoire.

 

En pratique

> Qui peut en faire la demande ?
L’intéressé, son représentant légal (s’il est mineur ou incapable) ou ses ayants droit (s’il est décédé), sous réserve dans ce cas du respect du secret médical.
Le médecin qui a prescrit l’hospitalisation, sous réserve de l’accord de l’intéressé ou de ses ayants droit.

 

> Comment faire votre demande ?
Appelez le secrétariat de direction de l’hôpital au 03 85 77 24 97 qui vous adressera le formulaire à remplir et à lui renvoyer avec une copie de votre pièce d’identité et, si la demande concerne un parent défunt, une copie de votre livret de famille, à l’adresse suivante :

 

Secrétariat de Direction
Hôpital du Creusot
175 rue maréchal Foch
71200 LE CREUSOT

 

Les copies des pièces du dossier et l’envoi sont facturés. Les informations ainsi sollicitées ne peuvent être mises à votre disposition avant un délai minimum de 48 heures après votre demande mais elles doivent vous être communiquées au plus tard dans les 8 jours. Si toutefois les informations datent de plus de 5 ans, ce délai est porté à 2 mois.

Votre dossier médical est conservé pendant 20 ans à compter de la date de votre dernier séjour.

 

Le dossier informatisé
Des renseignements administratifs, médicaux et sociaux vous concernant sont recueillis lors de vos consultations et séjours à l’hôpital : parcours de soins, examens et résultats, démarches sociales… Ils font l’objet de traitements informatiques pour faciliter votre accueil et la gestion de votre dossier. Mais surtout ils permettent la cohérence et la continuité de votre prise en charge. En effet, le partage de ces informations, point efficace sur votre situation médicale et sociale, rend possible une meilleure prise en compte de vos besoins, une prise en charge globale de votre situation et fait gagner du temps aux équipes soignantes qui seront d’autant plus à votre écoute. Enregistrées sur un logiciel professionnel, ces informations qui retracent l’intégralité de votre « parcours patient » sont protégées par le secret médical. Elles ne sont confiées au personnel de l’hôpital que dans la seule mesure où elles participent à la définition de votre projet de soin.

Ces traitements informatiques font l’objet d’avis de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), selon la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978

 

La prévention et la lutte contre la douleur

Vous avez mal ! Parlez-en.

 

Sous l’égide du Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD), la prise en charge de la douleur est une préoccupation quotidienne des équipes soignantes. Si vous avez mal, vous devez en parler à l’équipe soignante qui vous aidera. Les douleurs peuvent être provoquées par certains soins ou examens : piqûres, pansements, pose de sondes, de perfusion, retrait de drains...

 

Parfois un geste quotidien comme une toilette ou un simple déplacement peut générer des douleurs.  Les douleurs aiguës comme les coliques néphrétiques, celles de fractures, les douleurs après une intervention chirurgicale, les douleurs chroniques comme le mal de dos, la migraine, et également les douleurs du cancer, nécessitent une prise en charge spécifique.

 

Les équipes médicales sont aussi là pour vous écouter, vous expliquer et mettre en œuvre les moyens les plus adaptés pour vous soulager.

 

La bientraitance
La bientraitance correspond à “une manière d’être, d’agir et de dire, soucieuse de l’autre, réactive à ses besoins et à ses demandes, respectueuse de ses choix et de ses refus ”.

L’hôpital du Creusot s’attache à promouvoir cette culture du respect de la personne, de sa dignité et de sa singularité au niveau de l’ensemble du personnel.

Vous pouvez télécharger la charte du patient hospitalisé.

Retrouvez nos engagements dans notre Charte de Bientraitance.

 

Les soins palliatifs
Ce sont des soins actifs auprès d’un patient atteint d’une maladie grave évolutive ainsi qu’un soutien auprès de sa famille. Les soins palliatifs reposent sur une approche globale et interdisciplinaire dans le souci et le respect de la personne malade jusqu’à la fin de sa vie.

L’Hôpital a la possibilité de solliciter l’intervention de l’Equipe Mobile de Soins Palliatifs conventionnée avec l’établissement sur demande du patient, de l’équipe soignante, ou de l’entourage après accord du médecin référent. N’hésitez pas à en parler.

 

La prise en charge médicamenteuse
Lors de votre hospitalisation, c’est la pharmacie de l’établissement qui délivre les médicaments et les dispositifs médicaux qui vous sont prescrits. Pour votre sécurité, vous ne devez conserver et prendre aucun médicament personnel supplémentaire. Il est obligatoire d’en parler au médecin qui vous suit ou à l’équipe soignante. Si le médecin décide de maintenir un médicament personnel non présent au livret de notre établissement, il devra le préciser dans sa prescription.

Notre établissement met en œuvre de nombreuses mesures visant à vous garantir un « circuit du médicament » le plus sécurisé possible.

Livret d’accueil

Associations et bénévoles

Des associations sont présentes et interviennent auprès des patients et résidents.

 

Des bénévoles interviennent régulièrement dans l'établissement. Leurs coordonnées sont à votre disposition dans les services.

 

Si vous souhaitez les rencontrer, faites-en la demande au cadre de santé du service. Leur action s'inscrit dans le cadre des chartes du patient hospitalisé.